COMMENT TE REMOTIVER POUR UN PROJET

Toi aussi tu es du genre à avoir plein d’idées ?
Tu fonctionnes par des instants d’inspiration intense où WOUUUAAAW ça y est, c’est bon, t’as trouvé LE TRUC que tu vas SURKIFFER faire/créer/réaliser et ça va être OUF !
Tu vois déjà le déroulement, les applaudissements, les résultats, et tu te dis que si juste l’imaginer c’est aussi marrant, qu’est-ce que ça va être génial de le matérialiser dans la réalité !

Sauf que...
Sauf qu’après les premiers boosts d’énergies, tu commences à douter. 
Tu te dis que c’est sans doute une idée trop farfelue. 
Que ça n’intéressera personne, ou que personne ne comprendra. 
Tu te dis que tu auras l’air ridicule si tu mets autant d’énergie dedans et que ça ne marche pas. 
Et si tu parviens quand même à dépasser la résistance initiale, une fois le projet commencé tu as tendance à te décourager si tu ne vois pas de résultats immédiats, 
ou si tu ne retrouves plus la même joie. 

Je sais c’est relou. 
Parce que aaaah SI SEULEMENT on arrivait à trouver les ressources en nous pour mener nos projets à terme ! 
En tant qu’experte aux milles idées avec de nombreux projets inachevés (je sais, je sais ça me fait aussi soupirer !) je vais te confier un truc : les ressources on les a toujours en nous. 
Seulement c’est à nous de les réveiller. 

Tu vois le monde des idées je le vois un peu comme ça : des idées il y en aura toujours des milliers. 
Elles sont partout autour de nous, elles flottent, elles guettent, prêtes à tomber sur la personne qui saura les honorer. 
Il y a des situations où elles surviennent plus facilement : dans la douche, dans une méditation ou encore dans ton sommeil/au réveil. 

Une fois que tu en as captée une (enfin, si t’es du genre à en avoir des centaines disons une qui crie plus fort que les autres) l’aventure vient tout juste de commencer. 
Parce que maintenant l’idée veut s’assurer que tu en es capable. 
Elle sait qu’elle est difficile. 
Elle sait qu’elle demande beaucoup. 
Elle sait qu’il va falloir prendre des risques, investir en elle, croire en elle, et tout ça sans aucune garantie. 

En fait entrer en relation avec une idée c’est un peu comme sortir avec une meuf qui sait ce qu’elle veut. 
C’est pas pour t’embêter qu’elle fait tout ça : c’est juste pour savoir si tu es la bonne personne avec qui elle peut avancer. 

Mais crois-moi que si tu sais le lui montrer, ce qui t’attend derrière c’est un bonheur et des récompenses que tu n’avais même pas imaginé.  
Alors comment tu fais pour être digne de ton idée ?
Comment tu fais pour retrouver LA JOIE, l’énergie, la passion suffisante pour l’amener dans la réalité ? 

J’écoutais Esther Perel l’autre jour (si tu ne connais pas son travail, va voir, cette femme est incroyable !) et elle parlait de son mari, un spécialiste des traumas qui travaille avec des patients qui avaient subit des épreuves très lourdes. 
Elle lui a demandé comment il savait quand ses patients revenaient à la vie, quand ils commencent enfin à s’en sortir après un traumatisme et il a répondu : 

« C’est quand ils recommencent à jouer : car quand ils arrivent à s’amuser, ils ne sont plus dans un état de vigilance constante. 
Et quand ils arrivent à prendre des risques et s’amuser en même temps, c’est que la prise de risque est FUN à nouveau ! »

Elle explique ensuite que c’est ce que font les bébés quand ils commencent à marcher, à découvrir le monde : ils prennent des risques tout en s’amusant, tout en jouant !

Tu commences à comprendre pourquoi tout le monde te dit qu’il faut te reconnecter à ton enfant intérieur, tout ça tout ça ? :D

Le secret pour te REMOTIVER avec une idée c’est de t’amuser. 
Et non, ce n’est pas censé être facile tout le temps. 
Retrouver la joie et la légèreté dans une société qui prône tout le contraire c’est limite un job à plein temps. 

Ce qu’il va te falloir pour persévérer avec un projet c’est te reconnecter à la joie que l’idée te procurait la première fois. 

Comment tu te sentais quand tu eu l’idée ?
Qu’est-ce que tu trouvais génial avec cette idée ?
Qu’est-ce qui t’excitait dans la réalisation du projet ? Quelle partie exactement ? 
En quoi ce projet allait rendre ta vie plus fun, allait te faire sentir plus VIVANT-E ?
Si le projet ne marchait pas, qu’est-ce qui aurait quand même pu être TROP FUN dans la réalisation ?  
Est-ce que c’est possible de tellement t’amuser à le réaliser que ça t’est égal si ça marche ou pas ? (pssst ouiiii, c’est toujours possible !!)

Mais ça les amis c’est juste le début. 
Une fois que t’as un peu re-réveillé la joie initiale, il faudra que tu la maintiennes sur la durée ! 
Demande-toi ce que tu peux faire pour rendre chacune des étapes FUN : mettre de la musique que tu adores en fond sonore ?
Créer en mode flow total sans t’inquiéter du résultat ?
Regarder à quoi ton idée ressemble déjà, et t’amuser à faire l’inverse de ce qui est attendu de toi ?
Demander la participation de personnes qui te mettent en joie ?
T’amuser à FOND avec le story-telling, t’amuser à la pitcher à des inconnus, t’amuser à essayer mille façons de la créer, t’amuser à répondre aux critiques négatives avec humour et légèreté ?

Le plus tu sais retrouver la joie, 
le plus tu OSERAS, 
et le plus tu auras des chances d’avoir des résultats. 

C’est aussi simple que ça. 

Imagine que tu es auto-entrepreneure et que tu as une nouvelle idée de formation.
Au début tu te dis « Oueeeeee, TROP BIEN, ça va cartonner ! ». 
Puis rapidement tu commences à douter. 
Et si je faisais n’importe quoi ?
Et si on se moquait de moi quand j’essaie d’être visible ?
Et si personne n’achetait ?
Ou pire encore, et si j’arrivais à vendre mais que tout le monde était déçu ?

Ce qui va se passer pour beaucoup c’est qu’ils ne vont pas avancer. 
Ils vont flirter tellement longtemps avec l’idée sans jamais s’engager qu’elle va se désintéresser avant de trouver quelqu’un d’autre de plus courageux 
(ouep, c’est pour que régulièrement on entend des gens qui disent « héééé, mais c’était mon idée ! » oui, oui, je plaide coupable, ça m’arrive aussi haha !). 

Si c’était vraiment TON idée tu auras eu le courage qu’il faut pour la réaliser. 
Faire naître une idée dans le monde c’est pas pour les faibles d’esprits. 

Alors la seule façon de trouver le courage nécessaire c’est de t’amuser NO MATTER WHAT. 
Reprenons l’histoire de l’entrepreneure qui a une idée de formation. 
Elle est terrifiée mais décide de quand même y aller. 
Elle crée la formation maladroitement, à sa façon, et surtout en s’amusant ! 
Elle envoie balader la perfection, 
Le qu’en dira-t-on, 
Elle se demande simplement comment rendre l’expérience vraiment FUN, que ce soit pendant la création, la vente, bref TOUT LE TEMPS ! 
Elle s’amuse dans ses publicités, 
Elle s’amuse en répondant aux commentaires méchants, 
Elle s’amuse même si on lui demande un remboursement !

Elle sait qu’une fois engagée avec une idée, il faudra souvent la réajuster. 
Elle sait aussi que l’idée va la tester. 
Elle sait surtout que la MEILLEURE FACON d’honorer une idée, c’est de s’amuser à ses côté. 

Peut-être que ça ne donnera rien. 
Peut-être que ça va rater. 

Mais je peux te promettre une chose : 
si tu t’es vraiment amusée, 
Si tu l’as vraiment testée, 
Si pour elle tu as arrêté de te cacher et tu as décidé d’OSER,
Tu seras récompensée. 

Ca ne sera pas toujours de la forme que tu auras imaginée. 
Mais ce sera toujours accompagné de beaucoup d’amour, 
beaucoup de rires, 
et surtout de nouvelles opportunités. 

Car quand tu montres à une idée que tu as eu le courage de la porter, 
les prochaines qui viendront à toi seront encore plus alignées. 

Et le jour où tu rencontreras celle qui sera vraiment faîte pour toi, 
Ce sont toutes tes expériences précédentes et ta capacité à t’amuser, 
Qui t’aideront à la réaliser. 

Alors quel que soit ton projet du moment, ne recule pas. 
Ton futur TOI te remerciera. 

Love, love, love, 

Laura x

<3

***

Et toi, raconte-moi??
Est-ce que tu as un (ou plusieurs) projets en ce moment?
Est-ce que tu as une idée qui te titille mais que tu n'as pas encore osé réaliser?

Dis-nous tout! :D <3