Vulnérabilité

ÊTRE UNE HUMAINE IMPARFAITE, CHELOUE (ET AMBITIEUSE!) SUR INTERNET

Tu sais, souvent je me demande pourquoi je raconte des trucs sur internet.

En mode « est-ce normal de faire ça et est-ce que ça ne risque pas de bouleverser complètement tout espoir d’avoir un jour une vie normale? » 
(ah si, si, confirmé ces derniers mois: c’est un poil trop tard! :p ).

C’est encore plus étrange quand tu commences à recevoir des « merci » et que tu te demandes si tu es légitime de faire tout ça.

Si tu es légitime de partager tes messages, tes services et tes idées.

Si tu es légitime d’aller vers ces appels démesurés alors que tu es avant tout un humain imparfait,
qui le reste du temps fait encore beaucoup d’erreurs et qui doute constamment.

D’ailleurs c’est pour ça que j’insiste vraiment pour vous parler régulièrement de mon côté dark , chelou et humain, 
surtout dans mes articles parce qu’avec les mots écrits on a un pacte vraiment énervant de se dire toujours la vérité (uuurf!).

Ha, encore ce weekend je me suis posée la question si je n’allais pas parfois volontairement explorer ces parties vraiment PAS JOLIES de moi-même,
parce que je n’étais encore confortable avec l’idée que ce travail que je fais sur internet (et au-delà) puisse réellement impacter de façon importante d’autres vies.

Et c’est de ça dont j’aimerais parler aujourd’hui: de cette idée d’OSER être VISIBLE, 
FORT(E), 
PUISSANT(E), 
PLEIN(E) DE TALENT, 
Et de rêver TRES TRES GRAND, 
Tout un étant un humain qui se plante encore souvent et qui est loin d’être un ange (ah, si vous saviez! ;) ).

De pourquoi c’est HYPER important de le faire quand même.

Et de pourquoi c’est tout aussi important de ne PAS cacher son imperfection au monde entier, 
quitte à choquer par sa vulnérabilité.

L’autre jour dans mon groupe Facebook j’ai fait un sondage intéressant sur la question suivante:

« Faut-il condamner l’oeuvre d’un artiste si ses actes sont condamnables? »

(Viens débattre dans le groupe si tu veux:https://www.facebook.com/groups/2212090129117615/)

Bien entendu, les réponses au débat étaient beaucoup de l’ordre de « ça dépend de ses actes ».

N’empêche que ça m’a quand même fait posé la question: 
à quels moments mes actes seraient trop condamnables et pourraient entacher la pureté de mes créations?

Bon je te rassure, je n’ai jamais rien fait de trop grave (enfin je crois? :p ) , mais oui, des bêtises humaines j’en ai fait beaucoup et je continuerai à en faire.

Tellement qu’une fois où j’avais partagé une vidéo et un article sur un sujet hyper vulnérable qui révélait des parties sombres de moi (l’article est là: https://www.lauranathalie.com/blog/2018/…/choisis-ton-poison) , 
une personne avait été tellement choquée qu’elle m’avait dit que ce partage c’était comme de voir une oeuvre d’art se détruire sous ses yeux...
(heuuuu être fan je veux bien mais me comparer à une oeuvre y’a des limites quand même!).

Et tu sais quoi?

HEUREUSEMENT que je suis pleine d’imperfections!

HEUREUSEMENT que j’ai une sorte de pacte invisible avec les mots qui me force à dire la vérité!

Parce qu’on n’est pas dans cette expérience humaine pour faire genre « yee j’ai atteint l’illumination et je suis un être tout parfait, venez m’écouteeeer et vous serez sauvés! ».

Arf non, non, non, si on vous dis ça, fuyez!

On est là pour être en évolution constante, 
Pour retrouver son chemin de coeur,
Pour retrouver la vérité à l'intérieur,
Pour revenir à l’amour envers et contre tout (pfiouuu!),

Et il n’y a rien de mieux pour ça de regarder ce qui n’est pas beau en nous et d’apprendre à nous aimer et à aimer les autres malgré tout.

Tiens, selon moi c’est même EXACTEMENT ça qui me donne cette « légitimé »:

Le fait d’être une humaine qui ose se questionner, 
se planter, 
regarder la vérité, 
ne pas se cacher, 
Et avancer.

Car le plus je le fais de façon ouverte et consciente en étant vraiment MOI dans tout mon chelou et toute mon imperfection, 
Le plus je permets aux autres le faire également.

On n’aide pas les autres en leur présentant une facette toute jolie de notre philosophie ou de cette soi-disant version parfaite de nous-même qui serait hyper illuminée.

(Sérieux, on trouve de ces trucs flippants sur internet des fois dans ce genre-là!).

On aide les autres en aimant TOUTES les entrailles de son être avec une telle compassion,
que cet amour inconditionnel pour notre imperfection,
ils puissent la ressentir en eux aussi.

On aide les autres en se plongeant corps et âme dans ce qui nous appelle VRAIMENT, 
En sachant pertinemment que l’on va aussi se planter un paquet de fois sur ce chemin-là.

On aide les autres en étant le plus VRAI possible avec nous-même, 
Et en réalisant qu’en suivant notre JOIE et en faisant notre mieux, 
C’est déjà la plus belle chose que l’on puisse faire pour SOI. 
(et donc pour les autres aussi!).

Alors oui, être une humaine hyper imparfaite qui crée des trucs sur internet c’est encore très étrange et effrayant pour moi.

Mais pour rien au monde je ne changerai ça.

Déjà parce que cet appel du partage de ma créativité et de toutes mes folies est plus fort que moi et ne m’a jamais apporté autant de joie, d’amour et de liberté!

Sérieux, faites-moi confiance: TOUT est là. Tout, tout, tout!!

Et aussi parce que:

JE REFUSE d’être assise sur le côté et de commenter le monde et ma vie dans une sorte de passivité constante dans laquelle j’étais trop longtemps enfermée.

JE REFUSE de ne pas créer juste parce que je pourrais me planter, alors que mes créations (formations, articles, lives, vidéos, séminaires, livres, etc.) les plus imparfaites sont celles qui semblent aider le plus autrui.

JE REFUSE de laisser mes erreurs humaines et mes doutes ralentir mon chemin de créatrice parce que les amis il y a des choses importantes à faire dans ce monde et ça commence avant tout par cet ART, ces idées et ces projets qui t’ont choisi TOI.

J’ai des choses à faire BOUGER dans ce monde, 
J’ai une humanité à impacter, 
J’ai des messages à exprimer, 
J’ai TROP TROP TROP de choses à faire ici pour perdre du temps sur des doutes liés à la légitimé, 
à mes erreurs qui arriveront forcément, 
ou à cette fameuse imperfection.

LE BUT MÊME DE CETTE EXPÉRIENCE HUMAINE C’EST D’AVANCER ET D’OSER MALGRÉ TOUT CA.

Car c’est le meilleur moyen d’être en expansion constante sur ce chemin-là.

Alors voilà.

Si toi aussi tu doutes parfois de ton droit d’incarner pleinement ce qui t’appelle VRAIMENT tout en étant un être humain imparfait qui fait encore beaucoup d’erreurs, 
rassure-toi:

TU N’AS PAS LE CHOIX.

Car c’est dans la réalisation maladroite de tes plus grandes ambitions, 
Dans la création imparfaite de de tes idées les plus folles, 
Et dans cette façon d’oser regarder ta vérité sans plus JAMAIS te cacher,

Que tu trouveras enfin TA VOIE (et TA VOIX!).

Dans toute ta FOLIE, 
Dans toute ta créativité, 
Dans toute ton humanité, 
Avec un trop plein de VULNÉRABILITÉ.

Dans le CHAOS continuel de cette expérience humaine,

Qui n’attend plus que TOI. <3

Avec Amour,

Votre créatrice-entrepreneuse-cheloue-et-imparfaite-qui-ne-reculera-JAMAIS-devant-la-beauté-et-la-liberté-de-ce-chemin-là,

Laura

***

Et toi, raconte-moi?

Es-tu aussi un humain imparfait qui crée des trucs imparfaits?

Qu’est-ce qui t’appelle VRAIMENT et que tu t’es empêché de faire par peur de n’être pas prêt(e)/pas assez parfait(e)?

L’INDIGNATION DE CANAPÉ

Il y quelques mois - ou semaines (aucune idée! si tu commences à me connaitre tu sais que je n’ai PAS DU TOUT de notion du temps! #viedecréative) quelqu’un m’a parlé d’un concept brillant: l’indignation de canapé. 

Il m’a raconté qu’il avait changé de job pour en faire un qui respecte ses valeurs, parce qu’il en avait marre de faire de « l’indignation de canapé ». 

Le concept est génial: l’indignation de canapé c’est regarder les malheurs du monde devant ta télé et passer la journée à commenter les horreurs de l’humanité. 

L’indignation de canapé c’est passer des heures à discuter de tout ce qui ne va pas dans la société avec tes amis, et croire que par ce biais-là tu fais avancer les choses (expliquez-moi COMMENT siouplait??). 

L’indignation de canapé c’est avoir la prétention de savoir « ce que je ferais si j’étais à la place de tel ou tel politicien/leader », sans avoir jamais entrepris d’actions dans ce sens là. 

Ouep, je crois qu’on a tous un jour ou l’autre pratiqué ça, et qu’on connait un tas de gens dont c’est le sport quotidien. 

Tu sais, longtemps je me suis questionnée sur les malheurs du monde. 

J’ai passé les trois quart de ma vie torturée parce que ce monde est carrément injuste et que je n’en vois pas le sens, sans parler de la culpabilité que je ressentais du simple fait d’être née en bonne santé dans un pays sûr et dans une famille aimante et pas trop dysfonctionnelle (disons, pas plus que la moyenne :p love you family! <3 ). 

A 18 ans j’ai même fait une crise existentielle parce que je n’avais TOUJOURS RIEN FAIT pour impacter l'humanité, et quand je sortais faire la fête c’était avant tout pour boire et oublier ces questionnements qui ne cessaient de me hanter. 

Quelques années plus tard j’ai découvert le monde du développement personnel, puis celui de l’entrepreneuriat. 

Et ça a transformé quelque chose de PROFOND en moi.

On est d’accord, c’est pas tout rose et évidemment qu’il y a des dérives (comme partout!). 

Mais ce que j’ai ADORÉ depuis que j’évolue dans ces milieux , c’est que c’est rempli d’individus qui ont cessé cette activité ridicule de l’indignation de canapé. 

C’est rempli d’humains qui ont compris qu’ils n’aidaient personnes à se torturer sur tout et rien, 
et que le plus important c’est avant tout de se sentir bien. 

Enfin, si tu regardes au bon endroit (parce que comme partout c’est les plus relous qu’on entend le plus mais c’est de loin pas la majorité!), 
ceux qui se lancent dans l’entrepreneuriat et qui osent faire de l’argent -et même beaucoup d’argent! - de leurs idées et leurs talents, 
c’est parce qu’ils ont compris que c’est en vivant A FOND de ce qui les fait kiffer, qu’ils auront le meilleur impact sur l’humanité. 

Et mieux encore: les entrepreneurs que j’admire et que je respecte vraiment ont tous créé un business aux belles valeurs, 
et se sont autorisés à voir LOIN et rêver GRAND pour ensuite créer des projets incroyables qui aident directement et de façon concrète de nombreuses communautés. 

Certes, être conscient que l’on évolue dans un monde complexe où il y a beaucoup d’inégalités est important. 

Mais si ça prend le dessus sur notre capacité à voir la beauté de ce monde et à agir avec spontanéité pour vivre nos rêves et exprimer nos talents, 
se torturer comme ça perd tout son sens selon moi. 

On est tous nés avec un cocktail de talents uniques,
qui une fois révélés permettent non seulement d’apporter quelque chose de magnifique dans la vie d’autrui, 
mais aussi d’évoluer en tant qu’humain avec un trop plein d’amour, de joie, d’authenticité et de vulnérabilité! 


Et c’est ça dont le monde a besoin.

Alors laissons de côté l’indignation de canapé, 
Et concentrons-nous sur la magie que l’on peut tous créer autour de nous. 

Car c’est le moyen le plus beau et la plus puissant, 
D’impacter POUR DE VRAI et de façon positive, 
Cette humanité. 


Avec Amour, 

Laura

P.S.: Si toi aussi tu veux vivre de tes talents et de ta joie, inscris-toi au challenge sur l’argent qui aura lieu du 3 au 7 juin!!
https://www.subscribepage.com/a5v2f7

P.P.S.: Merci à celui qui m’a parlé de ce chouette concept (si jamais tu passes par là!).🙏
hésitez pas à taguer les personnes que vous connaissez qui font de l’indignation de canapé! (Si vous osez haha!!)