Vulnérabilité

L’INDIGNATION DE CANAPÉ

Il y quelques mois - ou semaines (aucune idée! si tu commences à me connaitre tu sais que je n’ai PAS DU TOUT de notion du temps! #viedecréative) quelqu’un m’a parlé d’un concept brillant: l’indignation de canapé. 

Il m’a raconté qu’il avait changé de job pour en faire un qui respecte ses valeurs, parce qu’il en avait marre de faire de « l’indignation de canapé ». 

Le concept est génial: l’indignation de canapé c’est regarder les malheurs du monde devant ta télé et passer la journée à commenter les horreurs de l’humanité. 

L’indignation de canapé c’est passer des heures à discuter de tout ce qui ne va pas dans la société avec tes amis, et croire que par ce biais-là tu fais avancer les choses (expliquez-moi COMMENT siouplait??). 

L’indignation de canapé c’est avoir la prétention de savoir « ce que je ferais si j’étais à la place de tel ou tel politicien/leader », sans avoir jamais entrepris d’actions dans ce sens là. 

Ouep, je crois qu’on a tous un jour ou l’autre pratiqué ça, et qu’on connait un tas de gens dont c’est le sport quotidien. 

Tu sais, longtemps je me suis questionnée sur les malheurs du monde. 

J’ai passé les trois quart de ma vie torturée parce que ce monde est carrément injuste et que je n’en vois pas le sens, sans parler de la culpabilité que je ressentais du simple fait d’être née en bonne santé dans un pays sûr et dans une famille aimante et pas trop dysfonctionnelle (disons, pas plus que la moyenne :p love you family! <3 ). 

A 18 ans j’ai même fait une crise existentielle parce que je n’avais TOUJOURS RIEN FAIT pour impacter l'humanité, et quand je sortais faire la fête c’était avant tout pour boire et oublier ces questionnements qui ne cessaient de me hanter. 

Quelques années plus tard j’ai découvert le monde du développement personnel, puis celui de l’entrepreneuriat. 

Et ça a transformé quelque chose de PROFOND en moi.

On est d’accord, c’est pas tout rose et évidemment qu’il y a des dérives (comme partout!). 

Mais ce que j’ai ADORÉ depuis que j’évolue dans ces milieux , c’est que c’est rempli d’individus qui ont cessé cette activité ridicule de l’indignation de canapé. 

C’est rempli d’humains qui ont compris qu’ils n’aidaient personnes à se torturer sur tout et rien, 
et que le plus important c’est avant tout de se sentir bien. 

Enfin, si tu regardes au bon endroit (parce que comme partout c’est les plus relous qu’on entend le plus mais c’est de loin pas la majorité!), 
ceux qui se lancent dans l’entrepreneuriat et qui osent faire de l’argent -et même beaucoup d’argent! - de leurs idées et leurs talents, 
c’est parce qu’ils ont compris que c’est en vivant A FOND de ce qui les fait kiffer, qu’ils auront le meilleur impact sur l’humanité. 

Et mieux encore: les entrepreneurs que j’admire et que je respecte vraiment ont tous créé un business aux belles valeurs, 
et se sont autorisés à voir LOIN et rêver GRAND pour ensuite créer des projets incroyables qui aident directement et de façon concrète de nombreuses communautés. 

Certes, être conscient que l’on évolue dans un monde complexe où il y a beaucoup d’inégalités est important. 

Mais si ça prend le dessus sur notre capacité à voir la beauté de ce monde et à agir avec spontanéité pour vivre nos rêves et exprimer nos talents, 
se torturer comme ça perd tout son sens selon moi. 

On est tous nés avec un cocktail de talents uniques,
qui une fois révélés permettent non seulement d’apporter quelque chose de magnifique dans la vie d’autrui, 
mais aussi d’évoluer en tant qu’humain avec un trop plein d’amour, de joie, d’authenticité et de vulnérabilité! 


Et c’est ça dont le monde a besoin.

Alors laissons de côté l’indignation de canapé, 
Et concentrons-nous sur la magie que l’on peut tous créer autour de nous. 

Car c’est le moyen le plus beau et la plus puissant, 
D’impacter POUR DE VRAI et de façon positive, 
Cette humanité. 


Avec Amour, 

Laura

P.S.: Si toi aussi tu veux vivre de tes talents et de ta joie, inscris-toi au challenge sur l’argent qui aura lieu du 3 au 7 juin!!
https://www.subscribepage.com/a5v2f7

P.P.S.: Merci à celui qui m’a parlé de ce chouette concept (si jamais tu passes par là!).🙏
hésitez pas à taguer les personnes que vous connaissez qui font de l’indignation de canapé! (Si vous osez haha!!)

CE QUI IMPORTE VRAIMENT

Je relisais les partages des participants dans le groupe Facebook que j’ai créé en début d’année,
et ça m’a mis les larmes aux yeux tellement ils sont beaux, vrais, authentiques, et touchants ! 

Et ça m’a fait réalisé un truc : tout le reste ne compte pas vraiment. 

Les stratégies marketing, 
Les publicités Facebook (ce que je galère avec ça haha !), 
Les systèmes, 
Les business skills, 
Le networking (pfiouuu), 
Le copywriting.

Certes c’est utile pour avancer, mais rien n’est aussi puissant que la possibilité d’inviter les autres à se montrer dans toute leur vulnérabilité, 
En le faisant d’abord soi-même chaque jour
et à chaque instant. 

Il n’y a pas longtemps j’ai eu une dispute avec quelqu’un qui compte pour moi, 
Et c’était clairement de ma faute parce que ce jour là c’était la DARK Laura qui était de sortie. 
C’était la partie moins jolie, 
Celle qui ne pense qu’à elle, 
Celle qui veut tout et rien à la fois, 
Et qui a oublié ce qui lui donne vraiment de la joie. 

Je te jure c’est pas beau quand elle fait surface, 
Même moi elle m’effraie parfois.

J’ai dit des choses horribles, 
Et comme je sais si bien le faire, 
J’ai presque auto-saboté le début d’une belle relation.

Et tu sais quoi ?
Il n’y a rien de plus libérateur pour moi que de te raconter ça. 
Il n’y a rien de plus puissant si tu es créateur que de partager ta noirceur. 
Il n’y a rien de plus beau que de plonger dans tes contradictions,
Et de les présenter au monde en disant : 

« Voici tout mon chelou, 
voici toutes mes erreurs.
Mais je fais de mon mieux pour m’accepter dans toute mon humanité, 
Parce que c’est le meilleur moyen que j’ai trouvé pour m’améliorer, 
Pour m’aimer, 
Et pour me libérer. »

Je ne sais pas ce que tu en penses mais ce genre de choses ils en parlent rarement dans les formations de business en ligne.

Alors oui, évidemment que je suis ambitieuse et que je compte bien aller loin. 
Et oui, une partie de moi veut y aller vite, vite, toujours plus vite !

Mais tu vois, pour moi ces histoires de business c’est comme apprendre une langue étrangère : 
Je fais l’effort d’apprendre pour arriver à une certaine fluidité 
qui me permettra de parler à un plus grand nombre de personnes
de ces histoires d’humanité.

Quand j’avais 20 ans je suis partie apprendre le coréen à Séoul, et je me suis très vite liée d’amitié avec une japonaise du même âge. 
Comme elle ne parlait pas l’anglais, notre seule langue commune c’était le coréen, 
et vu qu’on était les deux débutantes c’était mal barré. 

Pourtant très rapidement ça nous a motivées. 
On a appris les bases de la langue, 
Et à peine un mois après notre rencontre 
j’ai le souvenir d’une des conversations les plus touchantes de ma vie. 

On était dans un de ces cafés coréens super kitsch et trop mignon, 
Et en pleine révision de vocabulaire, 
on s’est mises à partager nos bouts de vies, 
les vrais bouts de vie,
Ceux qui nous avaient fait souffrir, 
Ceux qui nous avaient fait grandir.

Elle m’a parlée du décès de sa maman, 
Du père fascinant mais pas toujours présent. 

Je lui ai parlé des années de solitude à l’école, 
Des envies suicidaires, 
Et de la difficulté que j’avais à faire confiance aux autres. 

On connaissait à peine cinquante mots en coréen et une phrase sur deux on devait consulter le dictionnaire, 
Mais ça suffisait pour s’écouter, 
Et se montrer dans toute notre vulnérabilité. 

On s’est mises à pleurer, 
on s’est prises dans les bras, 
Et j’ai su que je ne l’oublierai jamais ce moment là. 

Oui, j’étais venue en Corée pour apprendre la langue et parce que ça faisait stylé.  
Mais la vraie récompense de l’apprentissage de cette langue 
c’était tous ces échanges, 
Ces instants d’humanité.

Ca va peut-être te paraître naïf, 
Mais c’est bien ce que je compte faire dans mon activité, 
ma créativité,  
et avec tout ce que je fais sur internet :

En maitriser le plus rapidement possible les codes
pour pouvoir parler directement et à grande échelle, 
de ce qui importe vraiment.

Parce que le plus on ose présenter notre cœur qu’elle qu’en soit la couleur, 
Le plus on arrive s’accepter et à s’aimer dans notre entièreté, 
Le plus on arrive à le faire avec compassion pour le monde entier. 

Et je crois que c’est de cette façon que commence la vraie transformation : 
Celle qui peut nous faire réellement évoluer, 
Et avoir un impact incroyable 
Sur le reste de l’humanité. 

Alors balancez-moi vos stratégies business, et tout le tralala !
J’essaierai tout, 
Je me planterai souvent,
Je le ferai parfois maladroitement,
mais une chose est sûr : 

C’est que je les utiliserai toujours pour parler 
de ce qui importe 
VRAIMENT.

Avec Amour, 

Laura  <3

Et toi raconte-moi ? Tu es parfois aussi perdu(e) dans ce monde d’internet et des business en ligne ?
Qu’est-ce qui importe vraiment selon toi ?

Psst, joins-toi à nous dimanche pour un atelier gratuit sur les actions magiques !
https://www.subscribepage.com/j9t9l3

Tu peux aussi rejoindre le groupe Facebook le plus magique du monde juste ici : https://www.facebook.com/groups/2212090129117615/