Ensemble on va toujours plus loin! avec Simon

Simon est le créateur du Snowball Lab , un incubateur d'entrepreneuriat social et coworking à Lausanne.
Il est aussi consultant en amiante indépendant et co-fondateur des conférences TedX à Lausanne!

Avec un background d'ingénieur, Simon a un côté assez réaliste et est conscient des enjeux de l'entrepreneuriat qu'il nous présente ici. 

Pourtant il est aussi poussé par une volonté d'impacter le monde, et il pense que le meilleur moyen pour ça c'est de le faire ensemble!

On parle des réalités d'être à son compte, de ses conseils pour organiser des Ted talks, et de ses futurs projets. 

Enjoy!

Ce n’est jamais un flocon de neige seul qui lance un mouvement: il en faut plusieurs pour faire une avalanche!
— Simon
Si plusieurs micro-organisations se mettaient ensemble, on n’aurait pas quelque chose de trois plus grand, mais dix fois plus grand!
— Simon

La rencontre en quelques points: 

  • Etre son propre patron n'est pas si facile: on doit tout faire soi-même au début! C'est donc important de bien penser sa transition. Quand il s'est lancé à son compte il avait juste le bon nombre de client pour ne pas stresser, et pour avoir assez de temps pour ses autres projets. 
     
  • Son conseil pour ceux qui veulent se lancer dans l'entrepreneuriat: être prêt à pivoter! Si on sent que son idée ne marche pas, ne pas trop s'y accrocher et choisir une approche différent, ou carrément autre chose. 
     
  • Selon lui la dépendance d'une personne amène de l'instabilité. Si on veut vraiment aller loin avec son projet, il faut apprendre à déléguer, à se détacher de son "bébé". 
     
  • Souvent les gens sous-estiment le temps que prend l'organisation d'évènement comme TedX. Il faut une bonne équipe de bénévole et bien coacher les speakers! Le meilleur moyen serait d'abord d'aider à la participation d'un évènement existant pour apprendre. 
     
  • Pour Simon, la liberté c'est l'autonomie. On veut tous de l'autonomie, et c'est très important! Cependant c'est important d'avoir une bonne balance entre une certaine sureté, une sorte de cocon qu'on se construit et la liberté totale. 
     
  • Simon met en garde que l'entrepreneuriat n'est pas pour tout le monde: il faudrait déjà être reconnaissant pour ce que l'on a déjà et se poser la question si c'est vraiment pour nous. 
     
  • Pour limiter les distractions, Simon ne possède pas de télévision. Il n'utilise également pas les réseaux sociaux du matin au soir, ce qui lui permet de se concentrer sur ses projets et de laisser de nouvelles idées émerger!

Vous pouvez retrouver Simon sur son site Snowball lab et son nouveau projet partico.ch