Ta "VRAIE" Vie commence quand...

Hier j’écoutais l’interview de la chanteuse française « Alice et moi » sur le podcast de Nouvelle Ecole. 
Bon déjà je ne connaissais pas du tout cette fille et je suis tombée in love, elle est absolument magique !!
Et puis surtout je me suis complètement retrouvée dans sa façon d’expérimenter sa vie et sa créativité. 

Elle raconte qu’avant de se consacrer à la musique, elle cachait beaucoup d’elle-même. 
Que même après avoir réussi brillement des études de Sciences Po elle n’a pas voulu se rendre à la remise de diplômes parce qu’elle sentait qu’elle n’était pas au bon endroit. 
Et que c’est le jour où elle a décidé « OK c’est décidé je choisis la musique », que tout a changé. 

« J’avais l’impression de cacher plein de parties de moi aux gens. 
J’étais quelqu’un de très secrète. 
C’était comme si j’étais dans la salle d’attente de ma vie.
Or depuis que j’ai osé suivre mes rêves pour devenir chanteuse c’est comme si ma « vraie » vie commençait !
Et j’ai envie de la raconter au monde entier !
»

Je jure je me suis tellement retrouvée là-dedans. 
Avant d’écrire ici, 
avant de faire des vidéos, 
avant de faire tous ces trucs que je partage chaque jour, 
c’est comme si je passais ma vie dans une salle d’attente. 
Sauf que je ne savais même pas ce que j’attendais. 
J’avais l’impression de passer à côté de ma vie, et en même temps je n’avais aucune idée de comment faire pour dépasser ça. 

Et puis j’ai écrit un article. 
Un petit article que j’ai publié sur un blog. 
Comme ça, parce que pourquoi pas, j’écrivais tellement pour moi que je me suis dis « allez meuf, partage ça sur facebook, on sait jamais ! ». 

Et tu sais quoi ?
Ce jour là a changé ma vie. 

Je m’en souviens encore comme si c’était hier. 
J’étais à l’aéroport de Munich et j’attendais mon avion pour Seattle.
J’avais six heures à tuer alors j’ai pris une bière, j’ai sorti mon ordinateur et j’ai commencé à écrire.  
C’était la première fois que j’écrivais « publiquement » alors j’y avais passé un peu plus de temps, histoire de corriger les fautes (encore que j’ai beau faire il y en aura toujours haha !), et d’arranger un peu le style. 
Je l’ai posté sur mon blog, et j’ai partagé l’article sur Facebook. 
J’avais la trouille. 
Je te jure j’avais tellement peur que j’en avais oublié ma phobie de l’avion (ce qui est quand même une première pour moi !).

Et en même temps c’est la première fois que je me sentais aussi heureuse. 
Je ne peux pas l’expliquer, c’est bizarre, c’est comme si j’étais enfin VIVANTE. 
C’est comme si pour une fois j’étais à la bonne place, au bon moment. 
C’est comme si j’étais vraiment moi.
Enfin la vraie version quoi, celle qui arrêtait de se cacher. 
C’était la première fois que je me soûlais à la créativité, 
que je m’enivrais avec mes mots, et WOOOOAWWW j’étais high pendant tout le vol ! (littéralement- t’as vu mon jeu de mot ? high ? dans un avion ? tihiii :p)

Je l’ai senti au fond de mes tripes. 
C’était tellement fort que j’ai pas pu ignorer. 
Ma VRAIE VIE commençait. 
Mince alors. 
J’avais dû attendre 25 ans sur cette planète pour ressentir ça !
Ou plutôt. 
J’avais retardé ce moment pendant 25 ans parce que j’avais peur, 
Parce que j’avais peur du regard des autres, 
Parce que j’avais peur de ce que pourraient penser mes potentiels employeurs, 
Parce que j’avais peur qu’on me rejette, 
Parce que j’avais peur qu’on me dise « bouuuu c’est nul, arrête ça Laura ! ».

Alors c’était plus simple de me censurer, 
D’être la première à me rejeter, 
Et de priver mon âme de sa créativité.

Sauf qu’en me retenant de m’exprimer je ne vivais pas vraiment.
En étouffant ma créativité, j’étouffais aussi mon bonheur. 
En restant dans l’ombre je privais le monde de ma lumière. 

J’ai toujours su que je me retenais de vivre, mais ce jour là j’ai compris à quel point j’avais été prisonnière.
J’avais laissé mes peurs devenir gardiennes de mon cœur, 
Et j’avais regardé au fil des années ma flamme s’en aller. 

Or après ce première article c’était décidé : JAMAIS PLUS JE NE REVIENDRAI EN ARRIERE !

J’avais goûté à l’extase de la création,
A la joie de l’expression, 
Et ça c’était la plus belle des addictions !

Ma « vraie » vie avait enfin commencé. 
Ca va bientôt faire quatre ans et je regrette RIEN de tout ce que cette nouvelle vie m’a apportée. 

Ta vraie vie commence le jour où tu dis merde à tes peurs,
Ta vraie vie commence quand tu suis ton cœur, 
Ta vraie vie commence quand tu dis OUI à la création ! 
OUI à tes ambitions !
OUI à toutes ces choses qui tu retenais pendant toutes ces années !

Tu le dois à ton âme, 
Tu le dois à ta flamme, 
Tu le dois à tous ceux attendent à leur tour de commencer la leur. 

Ta vraie vie commence le jour où tu réalises que tu n’en as qu’une : 
Fais-en ce qu’il y a de meilleur.
 <3

***

Et toi racontes-moi ?
Est-ce que tu as parfois eu l’impression d’attendre ta « vraie » vie ?
Est-ce que tu la vis en ce moment ?

<3 <3 <3