COMMENT GÉRER L’ÉCHEC (en 5 étapes !)

J’ai réalisé un truc hier. 

C’était que je n’OSAIS pas encore assez. 

Bon OK, je me sens plutôt BADASS au quotidien depuis que je dépasse des centaines de peurs chaque jour pour réaliser tous mes rêves les plus fous, n’empêche que je sens que je me retiens encore beaucoup trop parfois. 

Parce que si je me donnais A FOND, 
Si je me lâchais complètement, 
Si j’écoutais toutes mes folies et chacune de mes ambitions, 
Je me planterais bien plus souvent ! 

Je deviendrais ZE QUEEN de l’échec, 
La reine du « Aaaaah, ça n’a pas marché ! », 
L’experte en gestion de plantages cuisants ! 

Enfin on est d’accord, le but c’est pas d’échouer constamment, mais statistiquement impossible de ne pas RATER si on est un VRAI participant de ce jeu de la vie, 
Ce jeu de la poursuite de nos folles envies. 

Alors voilà, les prochains mois ça sera LAURA ENCORE PLUS BADASS, 
Parce que les gars ces jours je suis prise d’une énergie en mode : « rien ne m’arrêterraaaaaa !! ». 

Et pour me préparer à ça, voici en avant-première mon petit guide des 5 étapes pour gérer l’échec avec classe ! 

1) NE LAISSE PAS L’ÉCHEC DETERMINER TA VALEUR

Sérieux, c’est super important ça. 
Ta valeur elle est au fond de toi. 
Ta valeur elle est indépendante de TOUTES les circonstances de ton monde extérieur. 

Toute à l’heure on parlait avec ma sœur du fondateur d’Ali Baba, qui après avoir postulé partout pour obtenir un travail, n’avait même réussi à être engagé dans le fast food de sa ville. 
C’était le seul candidat à ne pas avoir été retenu pour brasser des frites quoi. 
Et LET’S BE REAL, n’importe quel autre humain aurait eu un mal à fou à ne pas le prendre personnellement. 
A ne pas laisser cet épisode affecter sa confiance en soi. 

Mais non, pas msieur Jack Ma. 
A la place il est allé créé une entreprise qui fait aujourd’hui des milliards chaque année. 

Alors voilà, quand tu échoues n’oublies pas ça : ta valeur est AVANT TOUT à l’intérieur. 

Et si toi tu ne la vois pas, personne ne pourra la voir pour toi. 

2) SOIS CURIEUX 

Dans son livre « comme par Magie », Elizabeth Gilbert raconte que l’un de ses amis qui est réalisateur a un rapport particulier à l’échec. 

Pour chacun de ses films qui est détesté par la critique et/ou qui fait un flop total, plutôt que de se lamenter des jours durant, il décide simplement de re-regarder ces films-là avec un regard curieux. 

« Tiens, c’est étonnant ! Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? »

Il les dissèque comme une expérience scientifique qui n’a pas réussi, sans pour autant laisser ces échecs ralentir son envie de créer le prochain film. 

Suite à un échec, décide de remplacer « frustration, énervement et tristesse » par curiosité et légèreté. 

Et tu verras, c’est bien plus fun et marrant comme ça !

3) RE-CRÉE ! BOUGE ! AGIS !

Le pire qu’on puisse faire après un échec c’est de s’immobiliser ! 

Notre premier réflexe si on met tout son cœur dans quelque chose qui finit par rater, c’est de laisser ce sentiment d’impuissance nous envahir des mois entiers. 

Or c’est l’inverse qui nous permet de continuer : ton job c’est avant tout de créer !

Et si les résultats ne sont pas là, tant pis, ce n’est pas ça qui t’arrêtera. 

En plus ça c’est la création/l’idée/le projet suivant qui saura te remettre dans la joie. 

Alors BOUGE-TOI. 

Et Crée! 

4) AIE LA FOI

Chaque échec nous ouvre la porte sur d’autres opportunités. 

Tu sais ces scénarios à l’américaine du type « J’avais tout perdu, mais heureusement car sans ça je ne serais pas devenu la personne que je suis aujourd’huiiii ! », et tout le tralala ?

Et bien on a beau sourire quand on les entend parce que oui, ça fait toujours un peu « too much », la vérité c’est qu’elles nous arrivent aussi !

Pense à toutes ces fois où tes échecs t’ont ammené vers d’autres opportunités, 
ou sur une nouvelle voie. 

C’est pas génial ça ?!

Fais confiance à l’Univers, 
il a des plans encore plus GÉNIAUX pour toi que tu connais pas. ;)

5) RÉFLECHIS DÉJÀ À COMMENT TU POURRAS UTILISER CETTE HISTOIRE !

On déteste échouer mais on ADORE écouter les histoires d’échec des autres. 

Et même si je suis la première à ne pas aimer échouer, dorénavant à chaque fois que ça m’arrive je m’imagine déjà comment je pourrais raconter ça plus tard pour amuser, accrocher, vendre ou impacter ! 

Garde précieusement tes histoires de ratage, de rejets, d’échecs, de plantage !!

Tu verras, c'est toujours celles qui auront le plus d’impact quand tu voudras parler de toi. 

A condition de le faire avec humour, et d’avoir décidé de surmonter ça. 

Alors GO !

Allons dans le monde !

PLANTONS-NOUS UN MAX !

Et revenons raconter tout ça. 

Parce que c’est toujours ceux qui acceptent d’échouer, 

Ceux qui s’autorisent à explorer pour mieux se planter, 

Ceux qui ne s’arrêtent pas au moindre faux pas, 

Qui obtiendront ce que d’autres n’ont pas : 

L’expérience, la force, et la transformation nécessaire, 

Pour une VRAIE confiance en soi, 

Cette confiance inébranlable qui te permettra d’attirer des choses vraiment EXTRAORDINAIRES à toi.

N’oublie jamais ça. 
(et échoue avec JOIE!)

Avec Amour, 

Laura  <3

P.S. : Si tu n’es pas encore dans le groupe Facebook rejoins-le, parce qu’on va parler échec ces prochaines semaines à l’intérieur !
https://www.facebook.com/groups/2212090129117615/

P.P.S. : Ce soir je serai EN LIVEEE pour te parler de mon nouveau programme qui va être juste INCROYABLE, j’ai trop trop hâte !!!
C’est ZE PROGRAMME que j’aurais voulu suivre pour avoir une confiance en moi totale au début de mon parcours. 
Il va être sacrément transformatif (et woooooow j’ai des frissons en écrivant ça !). 
Bref, joins-toi à nous ce soir ça va être fun, mouahahaa !