LE GENRE DE RÉFLEXION QUI TUE LA CRÉATIVITÉ

« Je crois qu’il y a certaines personnes qui ne sont pas faites pour écrire ou pour être créatives.
Soit tu es écrivain et tu écris du matin au soir sans t’arrêter parce que tu ne peux pas t’en empêcher, soit tu ne l’es pas. »

RAAAAA vous pouvez pas savoir à quel point ce genre de réflexion m’attriste!

Surtout quand ça vient de proches (merci pour le test de foi l’Univers :p ).

Surtout quand ça vient de personnes qui n’ont pas encore expérimenté LA PUISSANCE de la créativité.

Je vais le dire et le redire, mais voilà ce que je crois : ON EST TOUS CRÉATIFS!

La créativité c’est la nature même de l’humain.

Certes, elle s’exprime différemment chez chacun,
mais quand tu en expérimentes sa magie tu ne reviens plus jamais en arrière.

La créativité nous connecte à l’Amour (ZE BIG ONE, celui qui dépasse tous nos soucis d’humain!).

La créativité permet de nous exprimer sans masques et sans tabous et de partager sa folie, sa magie et sa vérité.


La créativité nous offre la possibilité de se reconnecter à QUI ON EST VRAIMENT,
pas cet humain tout sage qui s’est rangé dans une société qui finit par l’étouffer,
Mais cet être tout plein JOIE et de légèreté qui s’est rappelé qu’on est avant tout là pour s’amuser.

La créativité demande aussi un sacré courage:

Le courage d’être vulnérable,
Le courage de braver la critique,
Le courage de s’abandonner à son art,
Le courage d’écouter ce qui demande à s’exprimer même si toute ta vie on t’a dit que c’était pas sérieux et que cette petite voix d’enfant il fallait mieux l’ignorer.

Tu sais pourquoi elle est aussi PUISSANTE cette créativité?

Aussi folle, imparfaite et spontanée qu’elle ne parait?

C’est parce qu’elle te demande de faire le choix le plus important que tu auras à faire de toute ta vie (et CHAQUE JOUR!) en tant qu’humain.

Celui de dépasser tes peurs et de choisir l’AMOUR.


L’Amour de la vie.
L’Amour de ton être.
L’Amour de cette humanité avec laquelle tu n’es jamais aussi connecté(e) que quand tu t’abandonnes à TOUTE ta créativité.

Alors pourquoi si ce serait la clé pour revenir à l’essentiel dans cette expérience humaine,
on a tendance à la délaisser en la reléguant à quelques artistes renommés « parce que tu vois, eux ils peuvent se le permettre, ils ont un - talent -! ... »

Parce que justement depuis tout petit on nous l’a enlevée.

On nous a soufflé que nos châteaux imaginaires et nos dessins maladroits c’était chou, mais ça ne servait à rien.

On nous a dit une fois que Sophie ou Jacques étaient plus doués, et on a accepté que ce n’était pas notre destinée.

On nous a dit qu’on était trop différents, trop étranges, trop bordéliques et qu’il ne fallait SURTOUT PAS DÉPASSER les lignes quand on coloriait,
histoire qu’on devienne des soldats bien élevés d’une société toute aseptisée.

Alors on se range dans des carrières qui font jolis sur le papier.

On passe la journée à entrer des données dans un ordinateur en laissant lentement mourrir toute créativité.

Le weekend on s’enthousiasme pour les films, les romans et la musique des autres tu sais « ceux qui ont le droit d’être créatifs »,
sans comprendre que la raison pour laquelle leur oeuvre nous touchent autant c’est qu’elle maintient le peu de flamme de notre feu intérieur qui est en train de s’effacer.

Et quand parfois on se met à rêver secrètement d’écrire, de peindre, de chanter, de danser, de coder (oui coder c’est hyper créatif!), bref de créer, créer CRÉER!!,
on se dit que ce n’est qu’une lubie et qu’on ferait mieux de laisser la place à ceux qui l’ont méritée,
ceux qui auraient été choisis par les Dieux pour l’exprimer.

Tu sais où se trouve le seul Dieu de la créativité?

Au plus profond de ton coeur.

Dans les cris de ton âme.


Dans ces instants fugaces où une petite voix te souffle que toi aussi tu as le droit d’essayer.

Toi aussi tu as le droit de t’exprimer.

Toi aussi tu peux te connecter à la Source et expérimenter la MAGIE de la créativité.

Et si tu refuses de l’écouter, parce que soi-disant « c’est censé venir hyper naturellement et je n’ai pas de talents! »,

Déjà sache que l’inspiration et le talent ne se révèlent que lorsque l’on décide (oui, on DÉCIDE!) d’honorer régulièrement cette créativité et que c’est loin d’être toujours facile au début vu qu’on a des TONNES de couches à déconstruire du monde extérieur,

Sans parler du fait que la créativité demande de dépasser une sacrée forme de Résistance - cf: le travail de Steven Pressfield - ,
que tu commences tout juste ou que tu sois un artiste expérimenté!

Et puis surtout si tu as ne serait-ce qu’un tout petit appel créatif en toi et que les doutes te retiennent, pose-toi la question suivante:

« Si j’agissais dans l’Amour et non dans la peur, qu’est-ce que je ferais?
Est-ce que je me retiendrais de créer? »


La réponse c’est à toi de l’écouter,

Encore, et encore, et encore.

Jusqu’à ce que tu découvres peu à peu la puissance insoupçonnée de TA créativité.

Celle qui te guérira,
Celle qui t’ouvrira,
Celle qui te ramènera à l’essentiel et à toutes ces parties de toi.

Je ne sais pas ce que tu en penses,
mais ce serait sacrément dommage de passer à côté de ça.

Alors la prochaine fois que tu entends ce genre de réflexion (qui peut même venir de toi!),
vois-ça comme un test de FOI.


ET LANCE-TOI!

La magie de la créativité n’attend que toi.


Avec Amour, votre-hyper-créative-qui-est-bien-partie-pour-créer-une-révolution-de-créativité-dans-ce-monde,

Laura