JE HAIS MON CERVEAU

Je te jure ce qu’il m’emmerde. 

Il paraît que cet organe est censé nous protéger. 

Qu’il est censé nous rappeler constamment des dangers. 

Qu’à chaque fois qu’on se retrouve dans une impasse c’est le premier à hurler : 
« ABORT MISSION, ABORT MISSION ! »

Ha, tu vois le mien je ne sais pas trop pourquoi mais ces dernières années il ne fonctionne plus comme ça.

Tu vois par exemple aujourd’hui j’étais là posée à me morfondre sur un problème dans mon business, 
une de ces complications qui survient un jour sur deux dans cette voie de l’entrepreneuriat (OH JOIE), 
et après la frustration, les peurs et tout le tralala, 
tu sais ce qu’il me fait à chaque fois ?

IL ME SOUFFLE LES IDÉES LES PLUS FOLLES QUE J’AI JAMAIS TENTÉES. 

Plutôt que de me protéger en me disant « laisse tomber Laura c’est mort, accepte la défaite pour cette fois ! », le mien décide que dans ces moments là, C’EST TOUT OU RIEN. 

Et vlaaa, déjà que tu te sens un peu comme une merde les jours où ça ne marche pas comme tu veux, l’autre décide d’en remettre une couche en te proposant à la vitesse de la lumière des plans d’actions B-C-D-X-Y-Z qui (soyons honnête !) ont d’autant plus de chances de faire mal à ton égo si eux aussi finissent par foirer. 

Du coup plutôt que de me convaincre que j’ai raison, 
que cette fois mieux vaut arrêter car rien ne va, 
il m’envoie cash des tonnes de directives de ce type-là : 

« Meuf, tu sais que t’as pas tout essayé ! »

« Et cette personne, tu l’as contactée ? »

« Et ta méthode karcher, tu l’as appliquée ? » 
(Clin d’œil aux clients de ma dernière formation, tihi :p )

« Et si tu allais parler à 100 inconnus dans la rue ? »

« Et si tu proposais ton truc à la soirée networking de ce soir où tu n’as pas vraiment envie d’aller ? »

« Et si tu mettais TOUT le budget qu’il te reste pour énorme une campagne de publicité ? »

« Et si tu écrivais à tel ou tel journal ? »

« Et si tu en profitais pour accomplir des tonnes de défis que t’as jamais essayé ? »

« Et si tu filmais une vidéo sur ton foirage total pour en faire un buzz monumental ? »

Ca les gens ce n’est qu’un aperçu!

Et crois-moi, quand il se met à agir comme ça je suis foutue. 

Parce que tant que je n’ai pas appliqué au moins deux ou trois de ces idées,
je sais qu’elles viendront constamment me hanter. 

Alors, oui je hais mon cerveau. 

Parce qu’il ne me laisse jamais baisser les bras. 

Et qu’il me fait toujours faire des trucs que je n’imaginais même pas ! 

Des trucs comme : 

- Emménager à Londres avec 500 euros de dette sur ma carte de crédit

- M’essayer pour la première fois à l’entrepreneuriat à 10000km de chez moi

- Faire le tour de Suisse à vélo à l’arrache (sans savoir où dormir !) et compliquer le truc en planifiant des interviews un peu partout en chemin

- M’inscrire à un club d’art oratoire en anglais (juste parce que ça me terrifiait !)

- Voyager de la Suisse jusqu’à la Corée du Sud en passant par la Sibérie sans jamais prendre l’avion

- Verser mon cœur (ZE REAL DEEP SHIT) sur internet (probablement le plus terrifiant de tous au final)

Sans compter d’autres folies que je n’ose pas encore partager là, haha !

Parfois j’ai peur des aventures où il m’emmène. 

Souvent je me dis que si je continue à l’écouter ça me perdra. 

Qu’on finira par me rejeter parce qu’une fois ce sera trop loin, trop bizarre, trop osé, ou tout ça à la fois.

Que je ferais mieux de faire les choses sûrement et calmement en demandant l’avis d’autres gens.

Et pourtant, jusqu’à maintenant, même si une fois sur deux ces idées ne m’ont pas forcément aidées, voilà ce qu’elles m’ont apportées : 

- Des histoires géniales dont je me sers à outrance quand j’ai besoin d’un storytelling qui en jette !

- Des rencontres complètement improbables avec des individus extraordinaires 

- La réalisation que rien n’est grave, alors autant s’amuser et tout tenter !

- La drôle de sensation de voir que les seules limites que j’avais c’est moi qui me les mettais

- La preuve que le ridicule ne tue pas (non vraiment, on survit les gars)

- La certitude que quoiqu’il arrive dans ma vie, ça ira 

Ha finalement, il est peut-être chouette ce drôle de cerveau que j’ai là. 

Obstacle de la semaine, A NOUS DEUX !!

La Laura de FEU débarque et ELLE NE RIGOLE PAS. 

Ou plutôt si. 

Grâce à son cerveau chéri elle se rappelle que tout ça n’est qu’un jeu. 

Ce drôle de jeu illimité qu’est la vie. 

Je ne sais pas comment fonctionne ton cerveau, mais crois-moi : 

le moins tu refuses d’écouter la partie de toi qui tient à tout prix à préserver une soi-disant dignité ou je ne sais quelle autre image toute polissée, 
le plus c’est l’autre partie qui se réveillera. 

Celle qui te challengera ,

Celle qui t’emmerdera, 

Celle qui te soufflera des idées folles à chaque fois, 

Mais qui t’assurera de ne JAMAIS t’ennuyer à ce jeu-là. 

Et puis surtout ce n’est qu’en jouant VRAIMENT, 

Et en acceptant de perdre souvent,

Que l’on finit TOUJOURS par gagner.

Alors go AMUSE-TOI !

On est là pour ça. ;)

Avec Amour, 

Laura

P.S.: Si tu veux découvrir d'autres histoires hyper inspirantes, rejoins la formation gratuite!
https://lauranathalie.podia.com/formation-gratuite-explose-…

P.P.S.: Et si tu veux aller réveiller ce cerveau fou chez toi (tout en douceur :p) il est encore temps de rejoindre la formation BADASS ILLIMITE! 
https://lauranathalie.podia.com/badass-illimite-e