Faire un RESET et Gérer la TRANSITION

J’ai entendu une fois que quand t’écris c’est un des seuls moments dans la vie où tu es VRAI. Où tu ne peux pas mentir, en tout cas pas à toi-même. 

Que quand t’es seule dans une pièce avec tes mots c’est la vérité toute nue qui ressort.

A chaque fois. Chaque putain de fois.

Donc voilà.

Fallait que je me fasse une mise à jour les gars.

Comme un ordi un peu.
Tu vois lui il me force à faire des mises à jours régulières mais moi je suis une meuf tellement têtue que même quand on me les suggère j’ai de la peine à les écouter.

J’ai disparu un peu ces temps. Bon pas longtemps tu me diras, mais pour moi c’est longtemps.
Suffit que je disparaisse un peu trop et PAF toutes mes peurs reviennent !
C’est un truc de fou. D’un coup je ne me sens plus légitime de raconter des trucs sur internet.
Malgré les messages supers encourageants.
Malgré le fait que merde ça me fait juste trop kiffer !

J’ai une théorie (bon tu me connais j’en ai plein hehe !).
Je crois qu’il y a deux types d’entrepreneurs.
Il y a les fonceurs et les créatifs.
Et que bien sûr, l’idéal c’est un peu des deux ! Mais en réalité on est plutôt l’un ou l’autre.

Le fonceur c’est l’énergie masculine.
C’est celui qui se dit « ALRIGHT c’est maintenant ou jamais JE FONCE ! Tous les jours je FONCE ! Je suis en mode no limites, j’ai mon objectif en tête et j’avance de manière très décidée et régulière vers mon but. »
C’est celui qui est motivé par la frustration.
C’est celui qui est motivé par le désir d’aller plus loin.
C’est celui qui est motivé par les habitudes, les chiffres, la structure.

Le créatif c’est l’énergie féminine.
C'est celui qui se dit "J'avance à mon rythme, j'explore, je danse et mes avancées sont soit très lentes, soit très vives et très soudaines!" 
Ca a l'air bordélique mais c'est hyper INTUITIF et tout aussi puissant. 
C’est celui qui a besoin de se perdre pour créer.
C’est celui qui a besoin de légèreté pour créer.
C’est celui qui a besoin d’abondance pour créer.

Je crois qu’on a tous un peu des deux en nous.
Mais c’est important de sentir ce qui nous correspond le mieux.
Au final, moi je suis clairement une créative.
Et la créativité comme je la conçois ne peut que fleurir dans l’abondance.
Genre si je flippe à cause du fric c’est super dur pour moi d’écrire!

Donc voilà, il y a quelques semaines j’ai commencé un petit job, quelques heures par semaines.
J’avais plus de sous, et aucune envie d’activer mon énergie de fonceuse.
En ce moment j’ai surtout envie d’être créative.
Il y a un temps pour tout je crois.
D’ailleurs le jour où j'ai accepté le job ça a libéré un flot créatif en moi, j’ai écrit un article sur mon processus d’écriture et vous l’avez bien kiffé !

Par contre je vais te dire, moi qui ai vécu plus de deux en mode freedom totale ces deux dernières années ça m’a fait un choc !
C’était vraiment étrange de remettre un pieds dans le monde du travail, celui qui est pas relax, et pas créatif pour un sou.
Mais j’en avais besoin je crois, j’avais besoin de me rappeler de ce que c’était, parce que beaucoup de gens que je veux aider en font partie.

TRANSITION.

En fait ces dernières semaines c’était une drôle de période de transition.

Et puis il y a eu la vie personnelle. Pas des trucs de fou hein, mais suffisamment pour que je sois distraite.

J’ai dû faire un RESET.

J’ai dû faire pause.

Respirer.

Et me demander à nouveau de quoi j’avais vraiment envie.

Alors voilà ma petite liste les gens :

 

  •  J’ai envie d’écrire PLUS !
    Je veux écrire sur mon état d’esprit.
    Je veux écrire sur ce que je vis.
    Je veux écrire sur tout ce que j’ai appris ces dernières années qui peuvent t’aider ou t’inspirer.
     
  • Je veux écrire de nouvelles rubriques !
    Par exemple, j’en ai une en tête qui s’appellerait « confession d’une introvertie pas canon ».
    On m’a dit que c’était un nom chelou.
    Que c’était pas une bonne idée.
    J’ai décidé que nenni, personne ne m’arrêtera j’ai des choses à dire dessus.
    Ca parlerait de séduction.
    Ca parlerait de dating.
    Ca parlerait de comment flirter avec la vie.
  • Je ferai plus de vidéo sur les compétences sociales, le charisme et les relations, parce que je crois que les relations c’est la base de TOUT dans la vie.
    Des relations géniales (TOUS TYPES DE RELATIONS !) c’est le secret du succès, du bonheur et de l’amour.
  • Je veux lire PLUS ! Et puis faire des vidéos et des articles sur les livres. J’ai tellement lu par le passé et c’est dommage que j’aie tendance à moins le faire maintenant.
     
  • J’ai décidé de m’améliorer en PUBLIC SPEAKING !
    Et la seule façon pour ça c’est de le pratiquer. Ca tombe bien, j’ai aussi envie de faire des séminaires, et plus d’évènements. Tiens, on prépare une conférence avec un ami pour janvier, stay tuned ça va être OUF !!
     
  • Je veux communiquer et CONNECTER plus avec d'autres en ligne.
    Je suis une flemme quand il s’agit de poster dans les groupes, mettre des commentaires, essayer de grandir mon audience et entrer en contact avec d'autres like-minded people. Pourtant j’adore lire et suivre le travail d’autres personnes. Du coup j’ai aucune excuse. Le monde d’internet J’ARRIVEEEE !!
     
  • Je veux ENFIN commencer ma Newsletter.
    Ceux qui se sont inscrits je suis vraiment désolée, depuis le début j’ai une trouille d’enfer d’atterrir dans votre boîte mail, c’est pas fou ça ?
    Je sais pas, je trouve ça super intime.
    Mais promis, la Newsletter je vais m’y mettre.

Après cette première liste je me suis posée une deuxième question, inspirée de Steven Pressfield qui a écrit « Turning Pro » (que.. heuu.. je n’ai pas lu mais dont j'ai beaucoup entendu parlé, j’avoueee !!)

« Qu’est-ce que je ferais différemment si j’étais déjà PRO ? »

Ha.

Tu vois quand je te dis que l’écriture te met face à ta propre vérité ?
C’est inconfortable et nécessaire. Dur, dur, les gens.

Donc bon. Si j’étais PRO, une vraie Pro…

  • J’aurais une structure, un agenda, un plan pour créer et poster régulièrement ainsi qu’effectuer mes autres tâches
  • J’aurais de meilleures habitudes
  • J’écrirais une newsletter hebdomadaire
  • J’aurais un guide gratuit à offrir sur mon site
  • Je bosserais plus sur la communication en ligne pour atteindre plus de gens (ce que je ne fais pas du tout !)
  • Je me procurerais du meilleur matériel pour mon podcast et mes vidéos (bon ça quand j’aurais plus les moyens !)
  • Je m’intéresserais plus attentivement à ceux qui me suivent, ceux qui me lisent (à TOI donc !) pour savoir ce qui t’inspire, ce qui te bloque, ce dont tu as besoin et quelle valeur je peux t'apporter!
  • Je trouverais une balance plus équilibrée entre vie sociale et ambitions.
  • Je remplacerais chaque fois la peur par l’action. (CHAQUE FOIS!).
     

Donc voilà, j’ai fait mon RESET les gars.

C’est aussi simple que ça.

Et tout aussi difficile en même temps, ha !

Stay tuned pour la suite.

Je t’aime à la folie de lire ces lignes.

Merci.
Mille fois MERCI !


Et puis surtout TOI, dis-moi.. comment tu gères tes périodes de transition?

Comment tu fais ton RESET?